Témoignages clients

CARI

CARI_HDC_PHOTO vue generale
 

La société CARI utilise MéthoCAD pour préparer et gérer le chantier du centre hospitalier de Cannes

Pour la réalisation des 2145 m² de plancher et 470 mètres linaires de mur du niveau -1 de l’hôpital, le planning prévoyait 24 jours. Grâce à MéthoCAD, CARI a réduit cette étape à 22 jours car la quantité d’éléments de coffrages nécessaires a été quantifiée très précisément par MéthoCAD. Le logiciel a établi ce décompte en prenant en compte des coffrages en stock détenus par CARI, il a également a indiqué le taux d’utilisation des banches pour que l’ensemble du matériel soit bien utilisé.

Les documents produits par le logiciel sont donc vecteurs de gains de productivité. Les plannings pré-établis du déroulement du chantier permettent, chaque jour et tout au long du chantier, de gérer l’utilisation du matériel et de déterminer à l’avance le rôle de chaque intervenant (chef de chantier, chef d’équipe et opérateurs).

Par exemple, le planning Gros Œuvre traduit concrètement en terme d’avancement les plans de rotation journalier des éléments de structure verticaux et horizontaux.

Et au niveau du management, les chefs de chantier et ouvriers peuvent consacrer davantage de temps à l’encadrement des équipes avec pour objectif de réduire les délais et les coûts tout en assurant la qualité.

La sécurité renforcée

La sécurité sur les chantiers est un souci permanant pour CARI. Des agents qualité sécurité et environnement ainsi que la hiérarchie font des visites périodiques et à l’improviste sur le terrain.

Le service méthodes étudie avec le logiciel la sécurité collective pour définir et implanter le matériel, positionnements des consoles pignons, garde corps…

Le service méthodes a pu, grâce à MéthoCAD, étudier la sécurité collective et implanter le matériel (consoles pignons…) dès l’étude des positionnements des consoles pignons. Ceux-ci figurent ensuite sur les plans ou détails.
Satisfait du logiciel, CARI Bâtiment Côte d’Azur continue d’utiliser MéthoCAD pour nombre de ses chantiers actuels et futurs (immeuble de bureaux à Nice, Hôpital de Bonifacio, Grand Stade de Nice…)

MéthoCAD est également utilisé dans les autres agences du groupe à Marseille et à Reims.

 CARI_HDCRVB_GRUES CARI_HDCRBV_rotation 3D

 

FLORIOT

L’entreprise FLORIOT fait confiance à MéthoCAD pour la construction du nouvel hôpital d’Oyonnax

FLORIOT PHOTO

Sous la maîtrise d’ouvrage du CHHB d’Oyonnax Nord, les travaux du nouvel hôpital d’Oyonnax (Ain) ont commencé en mars 2005. Installé dans la commune de Géovreisset, à une dizaine de kilomètres d’Oyonnax et en bordure de l’A404, ce centre hospitalier occupera une surface de 19 000 m² et aura une capacité d’accueil de 180 lits. Les travaux engagés devraient durer deux ans pour un coût estimé à 30 millions d’euros.

Le CHHB a confié ces travaux à un groupement de sociétés parmi lesquels figure l’entreprise FLORIOT, fidèle utilisateur de MéthoCAD depuis 3 ans. Logiciel d’aide à la préparation de chantier, MéthoCAD se décline en plusieurs modules permettant de planifier les travaux, étudier l’installation du chantier, d’élaborer le PPSPS (Plan Particulier de sécurité et de Protection de la Santé), d’étudier les rotations de coffrage et l’étaiement et de préparer l’implantation du matériel de sécurité.

MéthoCAD, un outil d’aide à la démarche commerciale

Les maîtres d’œuvre et les maîtres d’ouvrage transmettent aujourd’hui leurs données techniques ainsi que toutes les consignes de coûts et de délais sous AutoCAD. Développé sous ce standard, MéthoCAD donne la possibilité à ses utilisateurs d’intégrer directement ces données. Selon l’entreprise FLORIOT, cette fonctionnalité permet de répondre à l’appel d’offre avec davantage de précision et de fiabilité.

Ainsi, dès l’installation du chantier, MéthoCAD, au travers de son module INSTALLATION DE CHANTIERS, a permis à l’entreprise FLORIOT d’établir un dossier bien présenté et complet comprenant :
un planning clair et concis faisant ressortir les dates clé et le chemin critique,
des documents reproduisant les différentes phases de déroulement des travaux,
des documents définissant les modes opératoires spécifiques,
le plan de projet des installations de chantier.

Pour Monsieur RAULT, Responsable Méthodes de l’entreprise FLORIOT, « MéthoCAD permet une meilleure présentation au maître d’ouvrages et maîtres d’œuvres, ce qui peut favoriser l’obtention du projet ».

MéthoCAD pour limiter les risques et gagner en rapidité d’exécution
Parmi les engins à gérer sur ce projet, sont présentes trois grues à tour et une grue mobile. Grâce au module INSTALLATION DE CHANTIERS, MéthoCAD a permis à l’entreprise FLORIOT de mettre en évidence les risques d’interférences et d’essayer de les limiter au maximum.

La livraison du nouveau centre hospitalier est prévue pour mars 2007, ce délai de réalisation très court constitue l’une des difficultés du projet. Les modifications de dernière minute demandées sur le chantier (changement de hauteurs de mur demandés par l’architecte, …) doivent donc être faites rapidement. MéthoCAD, à l’aide de sa bibliothèque de données pré-enregistrées de près de 3 500 symboles graphiques permet de réaliser et recalculer rapidement les modifications. Monsieur RAULT de l’entreprise FLORIOT estime alors gagner environ 30 % de temps.

Sécurité et économies grâce à MéthoCAD

L’entreprise FLORIOT, soucieuse de la protection collective utilise également le module PPSPS permet d’établir le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé, à l’aide de bases de données de modes opératoires et de documents guide. Ce module permet par exemple de gérer l’utilisation des passerelles de sécurité lors du coulage des murs en étage.

L’utilisation du matériel est quant à elle optimisée grâce au module COFFRAGE. Celui-ci assiste l’entreprise dans la définition du cycle de coulage des 14000 m3 de béton nécessaires au projet et aide aux rotations des horizontaux pour la réalisation des murs, et des verticaux pour la création des dalles. Sur ce chantier, le coulage du béton est défini en fonction des délais, de la quantité de dalles et de murs à monter par jour et du nombre de coffrages disponibles. Des plans clairs et précis sont automatiquement édités par le logiciel pour chaque jour de coulage.

L’entreprise FLORIOT a découvert MéthoCAD il y a 10 ans et l’utilise depuis pour tous ses chantiers.

 

Vinci - Chantier de la ZAC des Ponts-jumeaux comportant 15 grues.

« Les atouts du logiciel MéthoCAD sont sa plateforme AutoCAD, sa prise en main rapide, l’assistance technique, son rendu 3D très accessible, sa création automatique de nomenclatures et bibliothèque très riche constamment actualisée ».

A la tête du service Méthodes de Vinci Construction Sud-Ouest à Toulouse, regroupant 8 ingénieurs, Philippe SAPIN utilise le logiciel MéthoCAD depuis 2004, date de création du service qu’il dirige. A l’époque, explique-t-il, la structure habituelle d’un bureau Méthodes était plutôt pyramidale avec un ingénieur qui chapeaute une équipe de projeteurs et de dessinateurs. Le hic, c’est qu’il était (et est toujours) très difficile de trouver des profils type dessinateurs-projeteurs actuellement. J’ai donc pris le parti d’embaucher de jeunes ingénieurs généralistes qui deviennent rapidement autonomes et peuvent à la fois contrôler et mettre au point par CAO les plans d’ensemble des chantiers.

Le service a ainsi acquis 8 licences du logiciel MéthoCAD, c’est un investissement conséquent, (5 000 Euros par licence pour le logiciel complet) bien que la part informatique (matériels+logiciels) ne représente que 6% des dépenses totales, note Philippe SAPIN, mais le gain de productivité qui en résulte est de loin beaucoup plus important. Dans le cas du coffrage par exemple, la validation par ce logiciel de la rotation du matériel conduit à vérifier l’adéquation du matériel (en quantité et en qualité) sur de longues séquences de production, à fluidifier la rotation des outils en fonction des cycles de charges des grues, et donc finalement à sécuriser les délais. Pour la planification du coffrage, et à partir de la réflexion menée dans l’analyse du chantier (cadences, zonages), le logiciel permet la saisie d’un grand nombre d’éléments de l’ouvrage (voiles, poteaux, poutres etc…) pour un niveau donné. Ensuite, l’affectation du matériel (banches notamment) s’effectue rapidement et de manière semi-automatique. Concernant le chiffrage, le gain est double : optimisation des matériels requis pour le chantier avec établissement à l’avance des nomenclatures pour la consultation ou la réservation pour le chantier; création et édition automatique du carnet de rotation.

L’opération traitée en entreprise générale pour le compte du promoteur Bouygues Immobilier, est située sur la ZAC des Ponts-jumeaux à Toulouse. Elle comprend la réalisation de 240 logements en accession, 48 logements destinés à l’AFL et 62 logements à l’OPAC de la ville de Toulouse. Ce programme est réparti en 4 îlots avec 4 architectes différents, l’ensemble comprenant 15 cages (R+4 à R+7) sur 1 à 2 niveaux de sous-sol représente 25 000 m2 de SHOB. Le plan d’installation de chantier a été réalisé par le service Méthodes de Vinci Sud-ouest à l’aide du logiciel MéthoCAD : celui-ci a permis d’automatiser le dessin des grues en élévation, de vérifier les interférences et les charges admissibles au point de levage. Pour 5 grues en interférence 2 à 2 ou 3 à 3, le premier travail consiste en effet à implanter les machines pour couvrir l’ensemble des constructions tout en garantissant leur approvisionnement et leur facilité de mouvement. Après le dimensionnement des charges, des longueurs de flèches et des chassis pour intégration dans la structure, le calcul des hauteurs sous crochet doit venir confirmer les hypothèses prises lors des échanges avec le service matériel pour définir avec précision les arases de fondation.

Le logiciel MéthoCAD permet également de représenter graphiquement la logistique d’approvisionnement du chantier, de gérer (toupies, semi-remorques etc…) et de vérifier les gabarits de circulation sur le chantier. L’une des difficultés de ce chantier était le PIC, car du fait de l’installation de nombreuses grues, il a subi de nombreuses modifications (indice F). Et c’est bien là qu’apparait tout l’intérêt de ce type de logiciel car le PIC peut être revu et corrigé selon les évolutions du chantier. Les modifications intégrées par simple saisie informatique entrainent alors automatiquement une mise à jour des élévations des grues, de la cohérence des différents points de vue (élévations, plans, nomenclatures) des surfaces de stockages etc... Le logiciel permet une réactivité immédiate car les modifications sont immédiatement visibles sur toutes les coupes générées au préalable.